Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

Après la mort...

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Miss_me - 23 ans - France métropolitaine - créé le 05/07/2012 à 17h41
Miss_me
Hors ligne

Hey,

La mort est quelque chose de très présent dans notre quotidien. C'est triste, mais c'est comme ça.

Je voulais savoir ce qu'il y a après la mort d'après vous.

C'est quand même LA question que tout le monde se pose et cela permettrait de confronter les avis de chacun sur le question.

Merci d'avance pour les éventuelles réponses.

Linlin - 56 ans - France métropolitaine - posté le 11/07/2012 à 14h27
Linlin
Hors ligne

La vie après la mort?

C’est en effet une grande question que la plupart d’entre nous se posent. J’avoue qu’a ton âge je ne me la posais pas trop et mon éducation catholique m’avait déjà donné la réponse toute faite : Paradis ou enfer et éventuellement purgatoire. La réponse était simple et me suffisait. Avec les années la foi et ses certitudes ont déclinées, après le décès de nombreux proches et une approche de compréhension du système de fonctionnement de la vie et de l’Univers en général. Je suis bien obligé de dire que je n’en ai aucune idée. Restera t il quelque chose de moi ou de mon esprit après ma mort ? Aucun indice objectif ne permet de l’affirmer. Tout ce que je peux dire. C’est curieux que tout ce qui constitue notre existence et celle de l’Humanité entière soit effacé et que notre seule survie ne soit en fait que les gênes transmis à nos descendants et éventuellement quelques souvenirs marquants. Quel gâchis immense. Tout cela pour rien. Quand je dis aucun indice j’ai peut-être tort : les témoignages de personnes ayant vécu des expériences proches de la mort, c'est-à-dire que leurs cerveaux se sont momentanément arrêtés de fonctionner sont très intéressantes. Tout les récits sont assez semblables et parlent de cette sensation de flottement du quasi défunt autour de la scène de l’événement et en dehors du corps, de la sensibilité accrue qui lui permet de tout voir et entendre et de s’en souvenir. Ensuite c’est le film de la vie qui se déroule et l’impression d’être attiré par une lumière intense et parfois le dialogue avec des personnes disparues qui leurs font comprendre que leur heure n’est pas encore venue. Et donc c’est la réintégration du corps momentanément abandonné.

Finalement le point très positif de cette expérience qui bien entendu ne constitue pas vraiment une preuve, c’est que la sensation est loin d’être désagréable et que les personnes réveillées sont souvent déçues de leur retour à la vie. Voilà de quoi calmer un peu nos angoisses face à cette échéance inéluctable. Y aurait il une personne parmi les membres de Penpal-Tradition qui aurait vécu cela ?

Miss_me - 23 ans - France métropolitaine - posté le 12/07/2012 à 14h08
Miss_me
Hors ligne

Merci d'avoir répondu à ma question. Peu de personne on une idée fixe de ce qu'il pense qu'il y a après la mort. C'est aussi un sujet tabou comme la mort est souvent quelque chose de triste qui est toujours présent autour de nous.

C'est vrai que cela surprend que des personnes de mon age en parle. Mais pour moi, il n'y a pas d'age pour se poser des questions si tabou. Peut-être que cela permettra à ce sujet de devenir "normal".

Pascal56 - 47 ans - France métropolitaine - posté le 01/09/2012 à 20h44
Pascal56
Hors ligne

La mort,

comment savoir ce qu'il y a après la vie ? C'est une question que beaucoup de personnes se posent, et personne n'a de réponse fondée. Pour ma part je pense qu'il n'y a rien. Pas que je sois défaitiste, mais je suis tout simplement terre à terre. Un oiseau mort, gisant sur le sol, tu peux rester à le regarder, cela ne change pas, il ne se passe rien. Et bien pour moi c'est pareil pour un être humain. Je pense que la seule transformation est sa place dans la chaîné alimentaire. Il passe en effet de mangeur à mangé.

Par contre je dirai surtout que lorsqu'on est touché par le deuil ont pleure, c'est plus fort que nous on pleure, mais la vrai question n'est elle pas pour qui pleurons nous, pour le défunt ou pour nous-même? … Sommes nous inquiets de la destination du défunt, ou de notre devenir sans lui.

Et oui, cette mort fait peur, elle nous sert de temps en temps pour passer à autre chose, elle fait partie de nos vies, et nous ne pouvons rien faire contre elle, vivons avec, sachons qu'elle est là, ,et prenons notre temps pour la rencontrer.

Maintenant, et pour ne pas rester sur une note aussi noire, je dirais que cela ne sert pas forcément à grand chose de se poser cette question maintenant, malgré le fait que cette interrogation soit normale. Je dirai simplement qu'il faut vivre la vie en faisant le bien autour de soit et en essayant d'être heureux, sans penser à ce moment. Si il y a quelque chose après la vie, et bien espérons que ce soit un monde aussi beau que dans le plus doux de nos rêves. N'a-t-on pas coutume de dire que les personnes gentilles vont au paradis et les méchantes en enfer, est ce là nos destinations finales ?

Nassahi - 48 ans - France métropolitaine - posté le 02/09/2012 à 10h08
Nassahi
Hors ligne

la mort est une épreuve ,graçe à elle nous tenons a la vie, s'est l'envellope charnelle qui meurs pas notre ame qui elle ne meurs pas.donc d'abord il faut croire qu'on a une ame pour ensuite se projeté après la mort.la logique s'est que toute les ames sont en salle d'attente jusqu'au jour de la résurection ou toutes les ames serons juger. avant notre naissance,nous étions dans le néant,nous sommes née une première fois puis nous allons vivre et mourrir,ce qui nous a tirer du néant pour vivre est capable de nous tiré de la mort une deuxieme fois,la mort ne serait une deuxième naissance voila mon avis sur la question

Hajolam - 71 ans - France métropolitaine - posté le 10/09/2012 à 23h52
Hajolam
Hors ligne

Comme la majorité de mes semblables je crois au vide abyssal et toute

spiritualité est conçue pour rassurer les survivants.J'ai choisi de

m'effacer proprement et pour cela rien de mieux que la crémation.

Mais j'aurais préféré croire possible de retrouver les esprits aimés !!!

Negromori - 66 ans - Belgique - posté le 11/09/2012 à 17h00
Negromori
Hors ligne

Il est vrai que si la question est souvent dans la bouche de personnes plus âgées, les jeunes de ton âge ont, eux aussi, très souvent une pensée pour l’« au-delà » . La meilleure des preuves c’est leur recherche de réponses dans tous les sens, religions, sectes et aussi, malheureusement, dans les drogues.

J’ai la chance d’avoir au cours de ma vie écrit « un journal » et certaines références à la mort remontent à mon adolescence. Je dois dire qu’aujourd’hui, je n’ai toujours pas d réponse qui soit satisfaisante. Je n’ai qu’une « porte de sortie » à cela c’est de dire que nous comprendrons ce qu’il en est quand nous saurons définir et expliquer « clairement la notion d’éternité (cela a toujours existé et existera toujours) et d’infini (il n’y a pas de limites, et ce, dans n’importe quel sens que l’on aille durant des millions et des millions d’années)». Cela paraît enfantin, mais encore ? Nous ne sommes pas en mesure de parler de l’au-delà avec exactitude. Nous ne pouvons que répéter les « histoires » parfois intéressantes, parfois complètement déjantées qui nous viennent de la nuit des temps et qui on fait notre culture. Mais personne n’est en mesure de « prouver scientifiquement » ce que les différents livres Saints nous racontent. Alors ? Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple … croyons avec humilité à ce que nous avons appris à croire et ensuite… on verra bien… ou on ne verra rien ! Mais c’est tellement rassurant de voir des films comme « Gohst » et bien d’autres qui nous donnent une raison de croire en la vie après la vie !

Delphine42000 - 28 ans - France métropolitaine - posté le 16/09/2012 à 11h37
Delphine42000
Hors ligne

Je connais des gens qui ont été dans le coma et qui ont passé un moment dans une sorte de "mort" d'après eux, il ont vu des personnes chères à leur coeur décédées qui leur parlaient et aussi une lumière.Ce qui est le + surprenant c'est que tous les enfants qui ont vécu la même expérience, ont tous fait le même dessin.Ils avaient entre 4 et 10 ans...

delphine

Pauline96 - 21 ans - Belgique - posté le 03/10/2012 à 20h27
Pauline96
Hors ligne

Pour ma part, je me suis déjà pas mal penchée sur la question... J'en suis venue à nous demander si nous n'étions pas déjà morts... Comme si il y avait plusieurs niveaux, organisés comme des mondes. Et si ça se trouve, nous sommes dans l'un de ces niveaux...

Il y a une citations que j'aime beaucoup: "La mort doit être un beau voyage, si personne n'en est encore revenu"...

J'espère qu'il y a quelque chose après. Sicèrement. Parce que alors, tout ce que nous faisons, même en cet instant, essayer de comprendre l'incompréhensible, serait vain. Et tout ceux que nous avont aimés seraient réduit à néant. Je me suis aussi demandé ce que cela devit faire, de devenir du vide, du néant. Ou de vivre "l'étape suivante" ou le "après",... peu importe le nom que l'on lui donne.

Au fond il n'y a que deux grandes théories non:

-Il y a quelque chose après;

-Il n'y a rien après.

Après, tout est une question de point de vue, de variation...

Kareen - 32 ans - France métropolitaine - posté le 07/11/2012 à 19h21
Kareen
Hors ligne

Qu'est ce qu'il y a après la mort? Ce que tu auras laissé...

On ne sait pas quand elle surviendra... Elle vient nous rappeler que nous ne sommes pas tout puissant, elle vient nous interpeller sur l’insaisissable de notre existence...

Il me semble qu'il faut garder en mémoire qu'un jour tout s'arrête alors il faut vivre pleinement... Profiter des sourires, de l'amour, des rencontres, de l'amitié, des voyages...

Il faut faire plaisir et se faire plaisir... Car nous n'emmenons rien, ce que nous laissons c'est que nous aurons transmis (sentiments, valeurs) à notre entourage.