Penpal Tradition est en cours de refonte totale afin d'améliorer, simplifier et adapter l'ensemble des services qui seront 100% gratuits !
Vous serez tenus au courant de l'évolution des travaux.
Les inscriptions sont dorénavant clauses jusqu'à la mise en ligne de la nouvelle version.
Marre de la Pluie

A propos des relations intimes

Lancer un nouveau sujet    Répondre à ce sujet    Retour à la liste des sujets / des salons   Bookmark and Share
Sandshell - 47 ans - France métropolitaine - créé le 16/10/2012 à 11h19
Sandshell
Hors ligne

Bonjour à tous,

J'expose ici un état d'âme, une façon de voir la chose. Je n'éprouve pas (plus) l'idée d'être satisfaite par un rapport intime. Actuellement, je vis la chose comme une corvée, inutile, animale et stupide; je n'en ressens absolument pas le besoin, ni l'envie, ça me fait lever les yeux au ciel ! PFFFFF ....Vous voyez le genre ? J'aime pas ça et d'ailleurs je me demande si j'ai aimé ça un jour, faire tout un plat pour être jolie, plaire, les chichis de ce genre... tout une finalité comme celle là.

Pourtant, j'aime prendre soin de moi, je m'habille dans un style élégant décontracté, j'aime les matières douces, ça me montre donc que je fais attention à moi, alors que ma réaction devrait être d'en avoir rien à foutre !

Est-ce juste un confort, les déceptions passées, ou un désir-besoin de quelquechose hors du commun, inattendu voire à qualité hollywoodienne...

Je ne sais plus quoi penser et je préfère éviter ce genre de situation, parce que je trouve ça inutile...

Croyez vous que l'amitié femme homme puisse être possible ?

J'aimerai avoir vos avis sur la question... en vous remerciant

Grazie - 47 ans - France métropolitaine - posté le 16/10/2012 à 12h54
Grazie
Hors ligne

Euh... juste un peu intimidée pour en parler là, devant tout le monde. Mais bon allez j’assume.

Il m’est arrivé aussi de traverser des périodes comme ça, sans désir, au point où je me suis demandée s’il existait toujours. Et puis je me suis surprise à le sentir renaître, dans certaines situations, à cause d’un passage sensuel dans un livre, d’un mot, d’un geste. Je me suis dit qu’il existait toujours alors, qu’il dormait. Je pense donc qu’il faut le REVEILLER de temps en temps. Il faut le nourrir.

Selon certaines théories nous avons 3 cerveaux. Je pense que le désir doit plutôt se situer au niveau du cerveau reptilien, vous êtes d’accord ? Pour les personnes cérébrales pas facile d’accéder comme ça, sur commande, au niveau reptilien.

Certaines personnes auront besoin de nourritures cérébrales pour se laisser aller. Pour d’autres ce sera autre chose, un contexte différent ou je ne sais quoi encore, à vous de trouver ce qui vous convient…mais vous n’êtes pas seule, pour ça, il faut être 2. C’est important d’en parler avec son partenaire, de faire des « expériences » ensemble et de le prendre comme un jeu, sans tabous. En plus ça créé une plus grande complicité.

Ca peut paraître inutile, je l’ai déjà pensé d’ailleurs, mais nous ne sommes pas qu’un cerveau, nous avons aussi un corps et lui aussi a besoin de s’exprimer, les 2 doivent être en harmonie. D’ailleurs si vous posez la question, la sur un forum, c’est bien qu’il y a un manque quelque part non ?

Alors concernant l’amitié femme homme ; c’est un autre sujet !

Lili02 - 21 ans - France métropolitaine - posté le 23/11/2012 à 00h55
Lili02
Hors ligne

Pas du tout l'amitier homme femme est imposible (normalement) !!!!

L'amour longue durée?? bidon !!

Lilirose - 39 ans - France métropolitaine - posté le 26/12/2012 à 20h05
Lilirose
Hors ligne

Bonsoir, je suis assez d'accord avec toi. Je pense qu'il faut se nourrir de désir mais aussi se sentir désirée pour avoir envie.

Il faut cultiver le désir et biensûr à deux. Pour moi il n'est jamais mort, il faudrait juste le raviver de temps en temps.

Ne pas se faire manger par la routine et les habitudes et discuter aussi peut être de ce mal être avec ton partenaire ?? Même si le sujet paraît délicat ??

Anne03 - 69 ans - France métropolitaine - posté le 27/12/2012 à 21h23
Anne03
Hors ligne

J'ai été très impressionnée par votre message parce qu'à 40 ans j'aurais pu écrire exactement les mêmes mots. Je le pense aujourd'hui encore. Pourtant, moi-aussi j'aime plaire, je fais énormément d'efforts pour avoir l'air jeune, (j'ai même eu recours à la chirurgie esthétique ), rester mince etc. Mais le sexe ne m'a jamais intéressée .

Si j'en crois ce que j'ai lu et entendu la plupart des femmes sont très vite peu attirées par la vie sexuelle, y voient très rapidement une corvée supplémentaire, mais elles n'osent pas le dire car les hommes y attachent très longtemps beaucoup d'importance . Alors, elles simulent pour faire plaisir. Je ne sais comment s'explique ce décalage hommes-femmes ???

Je pense, mais c'est personnel et je peux me tromper, qu'aucun homme aimant n'accepterait que sa femme, à 40 ans, lui dise que la sexualité ne l'intéresse pas ou plus. C'est un aveu qui, à mon avis, peut détruire un couple. Quant à l'amitié entre un homme et une femme, sauf cas particulier ( homme homosexuel etc. ) je ne la crois pas possible.Si l'on s'entend bien, à un moment ou à un autre, l'un des deux ( 9 fois sur dix, l'homme ! ) aura du désir et l'histoire sombrera dans les complications...

Anne03 - 69 ans - France métropolitaine - posté le 27/12/2012 à 21h25
Anne03
Hors ligne

J'ai été très impressionnée par votre message parce qu'à 40 ans j'aurais pu écrire exactement les mêmes mots. Je le pense aujourd'hui encore. Pourtant, moi-aussi j'aime plaire, je fais énormément d'efforts pour avoir l'air jeune, (j'ai même eu recours à la chirurgie esthétique ), rester mince etc. Mais le sexe ne m'a jamais intéressée .

Si j'en crois ce que j'ai lu et entendu la plupart des femmes sont très vite peu attirées par la vie sexuelle, y voient très rapidement une corvée supplémentaire, mais elles n'osent pas le dire car les hommes y attachent très longtemps beaucoup d'importance . Alors, elles simulent pour faire plaisir. Je ne sais comment s'explique ce décalage hommes-femmes ???

Je pense, mais c'est personnel et je peux me tromper, qu'aucun homme aimant n'accepterait que sa femme, à 40 ans, lui dise que la sexualité ne l'intéresse pas ou plus. C'est un aveu qui, à mon avis, peut détruire un couple. Quant à l'amitié entre un homme et une femme, sauf cas particulier ( homme homosexuel etc. ) je ne la crois pas possible.Si l'on s'entend bien, à un moment ou à un autre, l'un des deux ( 9 fois sur dix, l'homme ! ) aura du désir et l'histoire sombrera dans les complications...

Anne03 - 69 ans - France métropolitaine - posté le 28/12/2012 à 19h51
Anne03
Hors ligne

Le véritable Amour est très rare, et beaucoup passent leur vie à l'attendre, en vain. Mais il peut exister, certains êtres le trouvent et le vivent. Alors, à quinze ans, tous les espoirs sont permis...

Membre inconnu - posté le 05/01/2013 à 16h16
Désinscrit

Bonjour Sandshell,

Avez vous essayé de ne pas vous focaliser sur la relation intime mais plutôt à vivre davantage la relation que vous avez avec votre partenaire ? Il m'est pour ma part difficile d'envisager d'avoir une relation avec quelqu'un avec qui je ne sois pas vraiment en communion d'âme et de corps ou qui me voit que comme un corps et non dans ma globalité. Sinon effectivement la relation se déshumanise, on devient un objet dont l'autre use et parfois abuse, on s'efface pour que l'autre puisse assouvir son appétit. Mais ce n'est pas ça l'amour il me semble... L'amour c'est 2 chairs qui n'en forment plus qu'une, pas dans une sorte de fusion où chacun perd son identité, mais de communion et d'unité.

Je ne pense pas qu'il faille culpabiliser, mais plutot accepter le fait que vous n'en ressentiez pas le désir actuellement, votre partenaire devrait également, par amour pour vous, ne pas chercher à obtenir de vous ce que actuellement vous ne pouvez pas lui offrir. Vous êtes tellement plus que votre corps, cette épreuve ne servirait-elle pas justement à vous donner l'occasion d'approfondir d'autres facettes de votre relation de couple, et à mieux vous connaître. Votre ami peut surement vous y aider si lui non plus ne se focalise pas sur cette épreuve mais vous aide à la vivre sereinement sans vous culpabiliser, et vous montrant que vous êtes pour lui bien plus à ses yeux.

Mais ne le connaissant pas il m'est difficile d'en dire plus...

Je rajouterais juste que vous dites aimer plaire, mais vous plaisez vous à vous même avant tout ? Telle que vous êtes, sans fard. Si vous ne plaisiez pas aux autres, ou en l’occurrence aux hommes, continueriez vous malgré tout de vous plaire à vous ? Au niveau de tout votre être je veux dire, pas uniquement de votre corps.

Là est peut être la clé car souvent on cherche à plaire parce que au fond de soi on ne se plaît pas vraiment et on cherche à ce que l'autre nous offre cette acceptation de soi qu'on ne parvient pas à se avoir pour soi même....

Chorus - 58 ans - France métropolitaine - posté le 23/03/2013 à 14h22
Chorus
Hors ligne

Bonjour Sandshell,

Nouvel inscrit, je prends connaissance seulement aujourd'hui de votre message. Si votre questionnement n'est plus d'actualité, excusez-moi.

Tout d'abord la relation amicale "homme - femme".

Pour ma part j'ai 52 ans et je suis en couple depuis 81 avec la même femme.

Mais ma plus belle histoire d'amitié est avec "Brigitte", que j'ai connu lorsque j'avais 17 ans. Nous sommes de vrais amis, c'est-à-dire que nous avons les mêmes valeurs, le même humour... et surtout aucune attirance physique l'un pour l'autre. Moyennant quoi, nous sommes "intimes" depuis 35 ans.

Pour ce qui est du désir, j'ai eu l'occasion de discuter avec une jeune femme de 40 ans il y a peu qui me disait la même chose que vous. Aucun désir. Etant en couple, elle assure ce qui est réellement pour elle "le devoir conjugal" toutes les 2 à 3 semaines.

Et la seule chose qui éveille son désir, ce sont les situations extraordinaires dont elle aurait besoin qu'elles soient systématiques (ce qui est bien entendu impossible). A ce jour elle n'a pas d'autres solutions. Pourtant elle est très mignonne et pour tout dire très sensuelle et désirable. Elle a même eu une relation extra conjugale il y a quelques temps qui lui a donné beaucoup de plaisir, avec un homme de 10 ans son cadet. Elle a dû y mettre fin pour sauver son couple.

Elle et son mari ont également essayé l'échangisme, avec un succès mitigé.

Je crois sincèrement que nous sommes tous différents sur le sujet du désir. Malheureusement on nous explique partout que si l'on n'est pas comme dans les films, tant physiquement qu'au niveau du désir ou des performances, il y a quelque chose qui ne va pas.

La seule question à vous poser, me semble-t-il, c'est : "êtes-vous heureuse ainsi ?". Si vous en souffrez, peut-être faut-il consulter. Si vous n'en souffrez pas, vivez votre vie à l'écoute de votre corps et de votre esprit.

Il est important de faire l'éloge de la différence de mon point de vue.

Je vous souhaite bon courage.

Chorus